Tout sur la recette secrète de La Victoria de San Jose

Marcelino Barrita se souvient de la date précise, il y a 24 ans, où il a ouvert sa taqueria du centre-ville de San Jose dans une ancienne victorienne convertie : le 14 mai 1998.

Mais une date tout aussi importante dans la tradition de La Victoria est perdue pour l’histoire.

Ce serait le jour, des mois plus tard, où il perfectionnera la sauce à l’orange, sa contribution culinaire à San Jose et au monde. Il a créé le condiment pour donner un petit coup de pouce supplémentaire aux burritos, tacos et quesadillas de La Vic et, espérons-le, augmenter les ventes. L’idée a fonctionné et la sauce – inhabituelle, crémeuse, addictive – a séduit les clients. La nouvelle s’est répandue, dit-il, grâce aux médias sociaux de l’époque, c’est-à-dire le bouche à oreille.

Leave a Comment