Partager des recettes, y compris un lot de crème “Devonshire”

Je conduisais à travers les paysages des prairies, écoutant distraitement la radio tout en parlant à mon enfant de quatre ans et en réfléchissant à quoi écrire pour la chronique de cette semaine. On a demandé aux personnes interrogées quel était le meilleur conseil qu’elles aient jamais reçu, et j’ai réalisé tout d’un coup que c’était exactement la bonne façon de développer ma recette prévue dans un article.

Il me restait un lot de fausses crèmes Devonshire d’un camp de pâtisserie pour enfants du monde entier que j’ai organisé la semaine dernière, et je m’étais un peu surpris de la saveur de la crème. Une partie du temps, je choisis le sujet de mon article, puis je trouve une recette qui correspond, et une partie du temps, cela se passe dans l’autre sens – c’est l’un des derniers cas. Une ou deux (ou trois, ou quatre… qui compte vraiment ?) goûtes de la crème Devonshire et je savais que je voulais partager la recette avec vous.

Leave a Comment