Logan Webb n’aime pas le début de Gabe Kapler dans la défaite des Giants contre les Marlins

Logan Webb n’était pas ravi de la décision du manager des Giants, Gabe Kapler, de le retirer de la défaite 5-4 de samedi contre les Marlins de Miami avec deux retraits en fin de cinquième manche.

Au fond de lui, Webb est un compétiteur dans l’âme et, face à une situation difficile, il veut s’en sortir. C’est une qualité attachante pour un lanceur et, dans sa forme la plus simple, un être humain.

Ainsi, lorsque Webb a été retiré à LoanDepot Park après avoir cédé un premier simple au voltigeur droit des Marlins Avisail Garcia, un doublé RBI au voltigeur central Jesús Sánchez, un simple au joueur de troisième but Jon Berti et une marche au joueur de deuxième but Jazz Chisholm Jr., le 25- le droitier d’un an a compris la décision mais n’en était certainement pas content. Après tout, les Giants menaient toujours 4-2, et Webb n’avait besoin que d’un retrait de plus pour échapper au blocage.

Au lieu de cela, John Brebbia est venu et a accordé un simple de deux points à Garrett Cooper, et les Marlins l’ont finalement remporté au neuvième sur le sacrifice de Sanchez au large de Tyler Rogers.

En parlant avec les journalistes après le match, la réponse rapide et concise de Webb aux questions sur la décision a clairement exprimé ses frustrations.

Q: “Avez-vous été surpris lorsque le manager est sorti avec deux retraits en cinquième?”

“Ouais.”

Q : “Y a-t-il eu une conversation ?”

“Non.”

On a demandé à Webb s’il était d’accord avec la récente tendance de Kapler à retirer ses partants plus tôt dans les matchs, ce à quoi il a pris un moment pour rassembler ses pensées et a répondu honnêtement.

“C’est une question difficile”, a déclaré Webb, qui a lancé 87 lancers en 4 manches 2/3 et a accordé quatre points sur quatre coups sûrs, en a marché deux et en a retiré six sur des prises. “Non, je ne voulais pas sortir du jeu, je dirai juste ça.”

Kapler a retiré Webb après sa deuxième visite au monticule cette manche. Webb savait qu’il ne lançait pas bien et, à son tour, qu’il n’avait pas beaucoup de cas à plaider.

“Vous me connaissez un peu – j’aime concourir, je voulais concourir et je ne lançais pas bien, alors je comprends”, a admis Webb. “Mais le compétiteur en moi n’aimait pas trop ça. Ouais, je voulais juste continuer à concourir.”

Kapler a parlé à Webb après le match, et la déception de l’as des Giants était totale après une sortie prometteuse qui a tourné au vinaigre.

“Oui, je lui ai parlé”, a déclaré Kapler. “Il est déçu, je pense qu’il est déçu à tous les niveaux. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup plus à dire à ce sujet que cela.”

“Je ne pense pas que Logan ait eu son meilleur truc aujourd’hui. Je pense qu’il partagera cela avec vous”, a déclaré Kapler. “… Comme vous l’avez vu, il lui était difficile de s’approcher de la zone de frappe avec [Jazz Chisholm], ce qui nous a mis un peu dans l’embarras car nous ne savions pas s’il allait pouvoir continuer à attaquer la zone de frappe. Nous sentions que nous avions de très bonnes options dans l’enclos des releveurs et John Brebbia, qui sortait d’une excellente sortie d’hier.”

CONNEXES: Zaidi propose une comparaison hilarante pour la tristement célèbre querelle Joc-Pham

Moins le match de l’enclos des releveurs lors de la victoire 15-6 de vendredi contre les Marlins, les partants des Giants ont été retirés en cinquième manche ou plus tôt lors de chacun des quatre derniers départs.

Après une sortie dominante contre les Phillies de Philadelphie lundi au cours de laquelle Webb a disputé huit manches tout en retirant 10 frappeurs, le départ de samedi a certainement été décevant pour un jeune lanceur qui s’est frayé un chemin à travers une saison au cours de laquelle il n’a pas été le plus pointu. .

Téléchargez et suivez le podcast Giants Talk

Leave a Comment