Le Credit Suisse émet un avertissement sur les bénéfices pour le deuxième trimestre

Un panneau au-dessus de l’entrée du siège social de Credit Suisse Group AG à Zurich, en Suisse, le lundi 1er novembre 2021.

Thi Mon Lien Nguyen | Bloomberg | Getty Images

Le Credit Suisse a déclaré mercredi qu’il devrait enregistrer une perte au deuxième trimestre, la guerre en Ukraine et le resserrement de la politique monétaire comprimant sa banque d’investissement.

Dans une mise à jour commerciale tôt mercredi matin, le prêteur assiégé a déclaré que la situation géopolitique, le resserrement monétaire important des principales banques centrales en réponse à la flambée de l’inflation et le dénouement des mesures de relance de l’ère Covid-19 avaient provoqué “une volatilité accrue continue du marché, de faibles flux de clients et le désendettement continu des clients, notamment dans la région APAC.”

Le Credit Suisse a déclaré que malgré les revenus de négociation bénéficiant de la flambée de la volatilité, l’impact de ces conditions, combiné à “la faiblesse persistante des émissions sur les marchés des capitaux” et à l’élargissement des écarts de crédit, a “déprimé la performance financière” de la banque d’investissement en avril et Peut.

Cela “susceptible d’entraîner une perte pour cette division ainsi qu’une perte pour le Groupe au deuxième trimestre 2022”, indique la mise à jour commerciale.

Les actions de la banque ont chuté de plus de 5% peu après l’ouverture des marchés mercredi.

Le Credit Suisse a subi une série de scandales et d’incidents ces dernières années, ce qui a conduit certains actionnaires à demander un changement de direction. Cependant, le président Axel Lehmann a déclaré à CNBC en mai que le PDG Thomas Gottstein avait tout son soutien pour poursuivre la “reconstruction” de l’entreprise.

Gottstein a pris les rênes en 2020 à la suite de la démission de son prédécesseur Tidjane Thiam suite à un scandale d’espionnage prolongé.

La banque a enregistré une perte nette pour le premier trimestre 2022 et a annoncé un remaniement de la direction alors qu’elle continue de faire face aux frais de justice liés à l’effondrement du fonds spéculatif Archegos.

“Nous notons que nos bénéfices déclarés seront également affectés par la volatilité continue de la valeur marchande de notre investissement de 8,6% dans Allfunds Group”, a ajouté la banque.

La plateforme espagnole de technologie de gestion de patrimoine Allfunds Group, qui a été lancée sur Euronext Amsterdam en avril 2021, a vu le cours de son action chuter de 52 % depuis le début de l’année.

Le Credit Suisse a déclaré que 2022 restera une année de “transition” pour la banque, s’engageant à accélérer la réduction des coûts dans l’ensemble du groupe, et fournira de plus amples détails lors de son Investor “Deep Dive” le 28 juin.

La banque vise à opérer un ratio de fonds propres de groupe de niveau 1, une mesure de la solvabilité bancaire, de 13,5 % à court terme, conformément à son objectif de 14 % d’ici 2024.

.

Leave a Comment