Comment transformer des restes tristes en dîners de rêve

My jeune, nouveau venu en ville, avait une stratégie de cuisine simple mais rentable pour les soirs de semaine : acheter les mêmes ingrédients chaque semaine (pâtes, épinards, tomates, feta, boulettes de pâte surgelées, saucisse, yaourt), jeter un article surprise (Des patates douces ! De la crème glacée au beurre de biscuits ! Un avocat !) dans le chariot et que tout fonctionne avec le reste de mon garde-manger.

Les repas étaient parfois banals, mais bon, je me suis nourri, j’ai économisé de l’argent et je n’ai rien gaspillé. Mon frigo est plus plein maintenant. Mais je crois toujours fermement que travailler avec ce que vous avez et ne pas trop acheter de produits d’épicerie (alerte privilège sans enfant !) sont de bons principes pour cuisiner les soirs de semaine. Ce plan de repas est dédié aux ingrédients que j’ai tendance à avoir dans mon réfrigérateur, que je considère comme des bombes à retardement, à quelques jours seulement de devenir des déchets alimentaires. Ces ingrédients à utiliser ou à perdre, plus que tout, dictent ce que je cuisine.

Voilà ce qu’il me restait d’un week-end récent : des herbes, des pains à hot-dog, du hachis, des bric-à-brac de légumes (carottes, brocolis, oignons) et des salades vertes assaisonnées. Et voici cinq recettes qui sont venues à la rescousse.

Pâtes crémeuses à la ricotta et aux herbes

Dans ces pâtes simples et élastiques, la ricotta laiteuse diluée avec un peu d’eau de cuisson des pâtes féculentes donne un plat en sauce et en soupe assaisonné de beaucoup de poivre noir et d’herbes. Pour la meilleure saveur, utilisez au moins trois types d’herbes différentes, sortez de l’huile d’olive plus agréable et recherchez de la ricotta fraîche. Les amateurs de citron peuvent également râper le zeste d’un demi-citron.

Par: Mélissa Clark

Sert: 4

Temps total: 20 minutes

Ingrédients:

Le sel

450g de pâtes courtes type coquillages, cavatappi, chiocciole, farfalle, ditali ou roues de wagon

340 g de ricotta fraîche au lait entier

70 g de parmesan fraîchement râpé, et plus pour servir

120 ml d’huile d’olive extra vierge, et plus pour servir

1 cuillère à soupe de poivre noir grossièrement moulu, et plus pour servir

150 g d’herbes douces hachées grossièrement, comme du basilic, de la ciboulette, des feuilles de fenouil, du persil, de la menthe, de l’estragon, du cerfeuil ou de l’aneth (essayez une combinaison d’au moins 3 sortes)

Méthode:

1. Porter une grande casserole d’eau bien salée à ébullition à feu vif. Ajouter les pâtes et cuire jusqu’à ce qu’elles soient al dente, selon les instructions sur l’emballage. Réserver 2 tasses (480 ml) d’eau de cuisson des pâtes, puis égoutter les pâtes.

2. Dans la même casserole, préparez la sauce : ajoutez la ricotta, le parmesan, l’huile d’olive, le poivre et une grosse pincée ou deux de sel, et remuez jusqu’à ce que le tout soit bien mélangé.

3. Ajouter 1 tasse (230 ml) d’eau pour pâtes à la sauce et remuer jusqu’à consistance lisse. Ajouter les pâtes et les herbes, et continuer à remuer vigoureusement jusqu’à ce que les nouilles soient bien enrobées. Ajouter plus d’eau pour pâtes au besoin pour une sauce onctueuse et onctueuse. Goûtez et ajoutez plus de sel si nécessaire.

4. Pour servir, déposer les pâtes dans des bols et terminer avec plus de parmesan, d’huile d’olive et de poivre.

Rouleaux de crevettes sel et poivre

Ces rouleaux de crevettes célèbrent les saveurs du sel

(Getty)

Inspirés du jiao yan xia, le plat chinois classique de crevettes frites à la tête, assaisonnées d’un assaisonnement au sel de Sichuan ou au poivre blanc, ces rouleaux de crevettes célèbrent les saveurs du sel et du poivre. Les crevettes décortiquées sont assaisonnées, panées avec de la fécule de maïs et frites jusqu’à ce qu’elles soient super croquantes, puis saupoudrées d’un sel au poivre noir. Une fois cuits, ils sont glissés dans des petits pains grillés enduits d’une mayo à l’ail piquante. De la coriandre fraîche, des tranches de piment et un filet de citron vert frais égayent ce copieux sandwich. Conservez les restes de poivre et de sel dans un récipient hermétique et utilisez-le comme assaisonnement pour les viandes rôties et les légumes.

Par: Kay Chun

Sert: 4

Temps total: 15 minutes

Ingrédients:

Huile végétale, pour la friture (environ 600 ml)

115g de mayonnaise

¼ cuillère à café d’ail râpé

1 cuillère à café de poivre noir moulu

½ cuillère à café de sel

4 pains à hot-dog, de préférence fendus sur le dessus

450 g de crevettes géantes décortiquées et déveinées (16 à 20 crevettes), queues retirées

60 ml de lait entier (ou 2 %)

120g de fécule de maïs

2 piments, tranchés finement

Tendres brins de coriandre, pour la garniture

Quartiers de citron vert, pour servir

Méthode:

1. Dans une poêle en fonte ou à fond épais de 30 cm, chauffer 2½ cm d’huile à feu moyen-élevé jusqu’à ce qu’un thermomètre à lecture instantanée indique 180 °C.

2. Entre-temps, dans un petit bol, mélanger la mayonnaise et l’ail; bien mélanger. Dans un petit bol séparé, mélanger le poivre et le sel.

3. Chauffer une poêle à frire antiadhésive moyenne à feu moyen. En utilisant 1 cuillère à café de mayonnaise à l’ail par petit pain, étalez sur les côtés extérieurs des petits pains, puis faites-les griller jusqu’à ce qu’ils soient dorés, environ 1 minute de chaque côté. Transférer dans des assiettes.

4. Assaisonnez les crevettes avec environ 1 cuillère à café de poivre et de sel, trempez-les dans le lait, puis enrobez-les de fécule de maïs en appuyant doucement pour que la fécule de maïs adhère. En travaillant en deux lots, faire frire les crevettes jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes et bien cuites, en les retournant à mi-cuisson, environ 2 minutes. Transférer dans une assiette tapissée de papier absorbant pour égoutter. Assaisonner avec plus de mélange poivre-sel.

5. Étalez un peu de mayonnaise à l’ail au centre des petits pains, puis répartissez les crevettes entre les petits pains. Garnir de piments, de coriandre et de plus de sel de poivre. Servir avec des quartiers de lime.

Nouilles de riz au porc épicé et aux herbes

Ce plat de nouilles de riz froides a ses racines dans le Yunnan, une province du sud-ouest de la Chine

(Getty/iStock)

Ce plat froid de nouilles de riz, habillé de vinaigre et d’huile de piment et garni de porc épicé, d’herbes et d’arachides, a ses racines dans le Yunnan, une province du sud-ouest de la Chine, où la garniture peut varier selon la cuisine et la saison. Le plat est rapide à assembler mais peut être servi à un rythme tranquille : dressez-le ou mettez tous les composants sur la table et laissez les gens assembler leurs propres bols comme ils l’aiment, à leur goût. C’est dans l’esprit du plat d’improviser avec ce qui est de saison et ce qu’on a sous la main.

Recette de: Simone Tong

Adapté par: Tejal Rao

Sert: 4

Temps total: 20 minutes

Ingrédients:

450 g de nouilles de riz fines et rondes

2 cuillères à soupe de vinaigre de riz

1 cuillère à soupe de sauce soja

1 cuillère à soupe de vinaigre noir

1 cuillère à soupe d’huile de piment (comme la marque Lao Gan Ma)

1 cuillère à café de sucre

1 cuillère à soupe de canola ou autre huile neutre

225 g de porc haché

1 cuillère à café de sel

2 gousses d’ail, tranchées

1 morceau de gingembre de 2½ cm, haché

2 oignons nouveaux, parties légères hachées, parties vertes réservées pour la garniture

1 cuillère à soupe de yacai (légumes conservés du Sichuan, facultatif)

Une poignée d’herbes comme des feuilles de menthe, de basilic et de coriandre, lavées

30 g de cacahuètes salées, grillées, hachées

4 radis à déjeuner, tranchés (facultatif)

Méthode:

1. Portez une grande casserole d’eau à ébullition et faites cuire les nouilles selon les instructions. Égoutter les nouilles en les passant sous l’eau froide, jusqu’à ce qu’elles soient froides au toucher. Mettre de côté. Mélanger la vinaigrette en fouettant le vinaigre de riz, la sauce soja, le vinaigre noir, l’huile de piment et le sucre jusqu’à ce que le sucre se dissolve. Mettre de côté.

2. Cuire la garniture de porc : faire chauffer l’huile dans une casserole à feu moyen et ajouter le porc haché et le sel. Faire frire à la poêle en cassant la viande en petits morceaux avec une cuillère en bois, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de parties roses ni de liquide dans la poêle, environ 5 minutes. Ajouter l’ail, le gingembre et les blancs d’oignons nouveaux, et remuer de temps en temps jusqu’à ce que l’odeur crue ait disparu et que la viande commence à dorer par endroits, environ 5 minutes. Ajouter les légumes, le cas échéant, avec une cuillère à soupe d’eau, et cuire 2 ou 3 minutes de plus, ou jusqu’à ce que le mélange soit foncé et épais. Mettre de côté.

3. Lorsque vous êtes prêt à servir, répartissez les nouilles fraîches et égouttées dans quatre bols individuels et garnissez chacun d’une cuillère à soupe de vinaigrette suivie d’un tas de porc haché, d’herbes, d’arachides et de radis, au goût. Servir avec toute garniture restante et de l’huile de piment supplémentaire et des solides d’huile de piment à côté.

Bibimbap en plaque

Bibimbap est un kaléidoscope de saveurs et de textures

(Getty/iStock)

Le bibimbap, un plat de riz mélangé coréen, est un kaléidoscope de saveurs et de textures. Le plat populaire a de multiples histoires d’origine et, comme le banchan et le kimchi, de nombreuses variantes. Les cuisiniers qui conservent habituellement du banchan namul (légume assaisonné) au réfrigérateur peuvent les ajouter à un bol avec des restes de riz et des assaisonnements comme du gochujang épicé et sucré et de l’huile de sésame aux noisettes, par exemple. Ou, si vous commencez leur bibimbap à partir de zéro, certains peuvent préparer chaque composant séparément. Mais voici une façon amusante de tout accomplir en même temps : faire rôtir un mélange de morceaux et de bobs sur une plaque à pâtisserie pendant que le riz chauffe et les œufs frits au four sur une autre. La patate douce caramélisée et le chou frisé salé de cette formule sont fortement recommandés, mais vous pouvez utiliser n’importe quel légume à portée de main, ce qui réduit les temps de cuisson pour les options délicates telles que les épinards, les oignons nouveaux ou les asperges.

Par: Eric Kim

Sert: 4

Temps total: 35 mn

Ingrédients:

170 g de pleurotes, déchirés en bouchées

1 patate douce moyenne (environ 170 g), lavée et tranchée finement en demi-lunes

1 petit oignon rouge (environ 170g), tranché finement en croix en demi-lunes

200 g de chou toscan ou frisé haché grossièrement (à partir d’un petit bouquet)

6 cuillères à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre noir

1 kg de riz blanc cuit à grain moyen, de préférence des restes froids

4 gros œufs

4 cuillères à café d’huile de sésame grillé, et plus au goût, pour servir

4 cuillères à café de gochujang, et plus au goût, pour servir

Kimchi, pour servir (facultatif)

Méthode:

1. Placer les grilles dans les tiers supérieur et inférieur du four et chauffer le four à 230 C.

2. Sur une grande plaque de cuisson, disposez les champignons, la patate douce, l’oignon rouge et le chou frisé en quatre quadrants séparés. Arroser les légumes avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, assaisonner avec du sel et du poivre et mélanger pour enrober, en gardant les types de légumes séparés. Essayez de ne pas entasser les légumes; vous voulez qu’ils brunissent, pas à la vapeur. Rôtir sur la grille du haut jusqu’à ce que la patate douce soit tendre à la fourchette, l’oignon et les champignons légèrement caramélisés et le chou frisé croustillant mais pas brûlé, 20 à 25 minutes.

3. Pendant ce temps, placez une autre grande plaque à pâtisserie sur la grille du bas pour la chauffer. Lorsque les légumes sont presque cuits, dans les 5 dernières minutes environ, retirez la poêle chauffée du four et arrosez-la uniformément des 3 cuillères à soupe d’huile d’olive restantes. Répartir le riz sur la moitié du moule. Casser les œufs sur l’autre moitié et transférer délicatement au four. Cuire jusqu’à ce que les blancs soient juste pris et que les jaunes soient encore coulants, 3 à 6 minutes (ce temps peut varier selon votre four, alors surveillez bien).

4. Pour servir, répartir le riz uniformément dans quatre bols. Maintenant, divisez également les légumes de manière égale, en les plaçant en quatre piles nettes sur chaque portion de riz. Utilisez une spatule pour glisser les œufs sur les légumes. Arroser chaque bol avec 1 cuillère à café d’huile de sésame et arroser avec 1 cuillère à café de gochujang, en ajoutant plus si désiré. Mélangez le tout avec une cuillère ou des baguettes avant de plonger et servez du kimchi à côté, si vous préférez.

Frittata au four chargée

Cette fritatta robuste est aussi bonne chaude hors de la poêle que froide.

(Getty/iStock)

Des oignons, des poivrons et des épinards sautés forment cette solide frittata qui est aussi bonne chaude que froide. Le bacon et le fromage de chèvre enrichissent le mélange, qui peut être consommé seul ou mis dans un sandwich (voir conseil ci-dessous). Cette recette est, bien sûr, délicieuse telle quelle, mais vous pouvez également vous inspirer de l’une de nos commentatrices, Joan, qui l’a préparée avec des restes de poivrons et d’oignons, en ajoutant des tranches de pommes de terre grelots rôties. Prêt en 45 minutes, il dure jusqu’à trois jours au réfrigérateur, vous pouvez donc en profiter aussi longtemps qu’il dure – ce qui peut ne pas être très long.

Par: Geneviève Ko

Sert: 4 à 6

Temps total: 45 minutes

Ingrédients:

8 gros œufs

120 ml de lait entier

Sel et poivre noir

115 g de bacon coupé en petits dés

50g d’oignon en dés (d’1 petit oignon)

300g de poivrons rouges ou oranges coupés en dés (à partir de 2 poivrons)

1 paquet (140 g) de pousses d’épinards

115 g de fromage de chèvre frais

Méthode:

1. Chauffez le four à 190C. Dans un bol moyen, battre les œufs, le lait, 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à café de poivre jusqu’à consistance lisse. Mettre de côté.

2. Mettez le bacon dans une poêle antiadhésive en fonte de 10 à 12 pouces ou allant au four. Mettre à feu moyen et cuire, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’ils soient dorés, 4 à 5 minutes.

3. Ajouter l’oignon, les poivrons et ½ cuillère à café de sel et de poivre et cuire, en remuant souvent, jusqu’à ce que les oignons soient translucides, 6 à 7 minutes. Ajouter les épinards une poignée à la fois, en remuant après chaque ajout, jusqu’à ce qu’ils ramollissent.

4. Réduire le feu à doux et verser le mélange d’œufs. Bien mélanger pour bien répartir les légumes, puis lisser le dessus. Déposez uniformément des petites pépites de fromage de chèvre sur le dessus. Transférer au four.

5. Cuire au four jusqu’à ce que le dessus soit doré et que les œufs soient pris, 20 à 25 minutes. Lorsque vous secouez la casserole, les œufs ne doivent pas trembler. Refroidir sur une grille environ 10 minutes.

6. Couper en pointes pour servir chaud ou à température ambiante.

Pointe: Pour faire des sandwichs, glisser la frittata sur une planche à découper. Coupez pour correspondre aux dimensions de votre pain, en coupant les bords arrondis si nécessaire. Sandwich entre le pain et servir immédiatement ou bien envelopper dans du papier d’aluminium, une pellicule plastique ou du papier ciré à emballer pour le déjeuner. Un sandwich assemblé le matin doit être consommé le midi.

© Le New York Times

Leave a Comment