Cette recette de steak Salisbury offre de bons souvenirs et pas de surprises

Steak salisbury

Temps total:40 minutes

Portions :4

Temps total:40 minutes

Portions :4

Commentaire

Dernièrement, j’ai eu envie de ce qui m’est familier, et cela s’est traduit par ce que j’ai mangé à la maison. Certains pourraient les appeler des plats de base : un burger, une quesadilla au fromage cheddar, des œufs brouillés avec du pain grillé et du bacon.

C’est comme ça que le steak Salisbury a fait sa rentrée dans ma vie. C’est aussi comme ça que j’ai découvert l’auteure de livres de cuisine et blogueuse culinaire Amanda Rettke. (Je sais que des milliers de personnes la connaissent déjà via son compte Instagram @iambaker, TikTok et son site Web. Elle blogue sur la cuisine depuis une douzaine d’années, alors oui, je suis en retard à la fête.)

J’ai été attiré par son nouveau livre de cuisine, “Homestead Recipes”, car il correspondait à mon humeur en ce moment. Il répondait à un besoin d’aliments simples que je peux préparer en toute confiance. Les 110 recettes «Midwestern» contiennent des ingrédients que, note-t-elle, vous pourriez cultiver à la maison ainsi que des aliments de base courants. (Elle et son mari et cinq enfants vivent sur une “ferme” de 15 acres à l’extérieur de Minneapolis, où ils élèvent de la volaille et cultivent leur propre nourriture. Si jamais vous avez besoin de recettes de courgettes, elle a un chapitre entier qui leur est consacré.)

Rettke est fière de son humour d’autodérision (à côté d’une photo succulente de gâteau au chocolat, elle écrit: “Je ne veux pas me vanter – mais j’ai un de ces métabolismes où je peux manger tout ce que je veux et continuer à grossir.”) Son social les médias sont une combinaison de bêtises, de recettes bien construites et d’aperçus sans fard sur la façon dont elle fonctionne, de la recherche et du paiement des “camées” de célébrités (et en obtenir un de Bethenny Frankel) à la démystification des mauvais conseils de cuisine cela la met en colère (non, vous ne pouvez pas simplement utiliser du bicarbonate de soude si une recette demande de la levure chimique).

En feuilletant le livre de cuisine, je suis tombé sur son steak de Salisbury en sauce. Cela a immédiatement rappelé des souvenirs amusants. La première fois que je me souviens d’avoir mangé ce plat, c’était lors d’un dîner télévisé – ces plateaux plats recouverts de papier d’aluminium avec de petits compartiments pour contenir votre viande, vos pommes de terre et vos légumes. Vous le feriez au four, puis souleveriez délicatement la feuille d’aluminium bien chaude pour révéler votre repas.

Qui a inventé le hamburger ? Mordre dans l’histoire désordonnée du sandwich emblématique de l’Amérique.

Mon amie d’enfance, dont la mère était une grande cuisinière, insistait souvent pour les acheter quand je dormais. C’était peut-être sa petite forme de rébellion, et j’avoue qu’enfant, ça avait l’air plutôt cool — ces petits plats en boîte qu’on pouvait se réchauffer et manger tout seuls.

Aujourd’hui, je pense : c’est tellement simple à faire. Pourquoi l’acheter congelé ?

Dans son livre de cuisine, Rettke écrit sur ses propres souvenirs du plat, notant qu’elle “a grandi sans grand-chose – mon premier souvenir est de tomber du lit superposé supérieur de notre caravane. Mais ma mère était passée maître dans l’art de préparer des repas qui avaient le goût d’être millionnaires. La version de sa mère utilise des croustilles émiettées; Rettke note qu’ils ajoutent du sel et, j’imagine, sa mère cherchait également des moyens d’étirer ce bœuf haché.

Écrasez des frites dans vos croquettes de poisson : manger sainement ne signifie pas nécessairement être phobique des graisses

Ses galettes sont faites avec du bœuf maigre, ces frites, de la moutarde moulue et de la poudre d’ail. “Mais le steak Salisbury est finalement une question de sauce, et celui-ci est un gagnant”, écrit-elle. Cette sauce est faite avec un oignon jaune, un bouillon de bœuf, de la fécule de maïs et une sauce Worcestershire. J’ai fait une purée de pommes de terre super simple pour les accompagner.

Alors que je versais la sauce douce à l’oignon sur la viande et les pommes de terre, je n’ai pas pu m’empêcher de soupirer et de m’installer. Je savais à quoi m’attendre de cette recette économique de 40 minutes, et elle a tenu ses promesses.

Parfois simple, simple et familier, c’est tout ce que je veux et dont j’ai besoin. Et toi?

Remplacez les chips par du panko si vous le souhaitez. Rettke note “c’est super avec la purée de pommes de terre avec la peau”, alors nous avons préparé un lot, mais vous pouvez aussi faire vos pommes de terre préférées.

Remarques sur le stockage : Réfrigérer les restes dans un récipient hermétique jusqu’à 2 jours.

Voulez-vous enregistrer cette recette ? Cliquez sur l’icône de signet sous la taille de la portion en haut de cette page, puis accédez à Ma liste de lecture dans votre profil d’utilisateur washingtonpost.com.

Faites évoluer cette recette et obtenez une version de bureau imprimable ici.

  • 1 livre de pommes de terre grelots, coupées en deux ou en quatre si elles sont grosses
  • Sel fin
  • 2 cuillères à soupe de beurre non salé
  • 1/4 tasse de lait ou de crème épaisse
  • 1 livre de bœuf haché maigre à 85 %
  • 2 gros oeufs
  • 1 tasse (2 onces) de croustilles écrasées
  • 2 cuillères à café de moutarde moulue
  • 2 cuillères à café d’ail en poudre
  • 1/4 cuillère à café de sel fin
  • 1/4 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
  • 1 cuillère à soupe de beurre non salé
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 petit oignon jaune ou blanc (4 onces), coupé en deux et tranché finement
  • 2 tasses de bouillon de bœuf sans sel ajouté, ou plus au besoin
  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou d’arrow-root
  • 1 cuillère à café de sauce Worcestershire
  • Sel fin, au goût
  • Poivre noir fraîchement moulu, au goût

Faire les pommes de terre : Placer les pommes de terre dans une casserole moyenne et ajouter de l’eau pour couvrir d’environ 2 pouces. Ajouter une généreuse pincée de sel, porter à ébullition à feu moyen-élevé et cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres, de 8 à 10 minutes. Dès que les pommes de terre sont tendres, égouttez-les et remettez-les dans la casserole. Ajouter le beurre et le lait ou la crème, et écraser avec un pilon à pommes de terre ou une fourchette jusqu’à ce qu’ils atteignent la grosseur désirée. Couvrir pour garder au chaud.

Préparez les galettes : Pendant la cuisson des pommes de terre, dans un grand bol, mélangez le bœuf, les œufs, les croustilles, la moutarde, la poudre d’ail, le sel et le poivre. À l’aide de vos mains, mélangez les ingrédients jusqu’à ce qu’ils soient complètement combinés. Former quatre galettes (1/2 pouce d’épaisseur) d’environ 1/4 livre chacune.

Tapisser une assiette avec une serviette et la placer près du poêle. Dans une poêle de 12 pouces à feu moyen-élevé, faire fondre le beurre dans l’huile. Faire frire les galettes des deux côtés jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites, environ 5 minutes de chaque côté. Transférer les galettes dans l’assiette préparée et couvrir pour garder au chaud. Jetez tout excès de graisse de la poêle, mais ne l’essuyez pas.

Préparer la sauce : Remettre la poêle à feu moyen-élevé, ajouter l’oignon et cuire, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’il soit doré et un peu mou, 3 à 5 minutes.

Dans un bol moyen, fouetter ensemble le bouillon et la fécule de maïs jusqu’à consistance lisse. Ajouter le mélange de bouillon et la sauce Worcestershire aux oignons et laisser mijoter, en ajustant le feu au besoin, jusqu’à épaississement, en remuant de temps en temps, de 8 à 10 minutes. Si la sauce devient trop épaisse, ajouter plus de bouillon, 1 cuillère à soupe à la fois, pour la diluer.

Remettre les galettes cuites dans la poêle. Verser la sauce sur le dessus et laisser mijoter jusqu’à ce que le tout soit bien chaud, environ 2 minutes.

Répartir les pommes de terre dans 4 assiettes, ajouter une galette sur chaque tas de pommes de terre et napper de sauce. Servir chaud.

Par portion (1 galette, 1 tasse de pommes de terre et 1/4 tasse de sauce, en utilisant du lait entier)

Calories : 523 ; Matières grasses totales : 31 g ; Lipides saturés : 11 g ; Cholestérol : 184 mg ; Sodium : 523 mg ; Glucides : 34 g ; Fibres alimentaires : 3 g ; Sucre : 3 g ; Protéines : 28 g

Cette analyse est une estimation basée sur les ingrédients disponibles et cette préparation. Il ne doit pas se substituer aux conseils d’un diététicien ou d’un nutritionniste.

Adapté de “Homestead Recipes” par Amanda Rettke (William Morrow, 2022).

Testé par Ann Maloney ; questions par e-mail à voraciously@washpost.com.

Faites évoluer cette recette et obtenez une version de bureau imprimable ici.

Parcourez notre outil de recherche de recettes pour plus de 9 800 recettes post-testées.

Avez-vous fait cette recette? Prenez une photo et identifiez-nous sur Instagram avec #mangervoracement.

Leave a Comment